” Vous avez tort parce que vous êtes politiquement minoritaires » ! Et si cette citation était finalement fausse ? Ce n’est pas parce que nous sommes, pour le moment, minoritaires à Rennes Métropole, que nous avons tort !

Parue également dans le numéro #40 Déc. 2018 / Janvier 2019 du “Rennes Métropole Magazine”, nous vous invitons à lire ci-après la tribune d’expression politique de notre groupe à la Métropole. 

Notre groupe s’est fixé l’objectif de redonner de l’ambition à Rennes Métropole. Nos propositions correspondent à notre vision d’une métropole locomotive au service du développement de la Bretagne, efficace et économe de l’argent public, agissant en complémentarité des communes. Nous restons persuadés que, fort de ses atouts, notre territoire pourrait faire beaucoup mieux.

Pour chacune de nos propositions, le président de Rennes Métropole utilise la même rhétorique sur fond de dénigrement. Mais, force est de constater que, bien souvent, il reprend nos propositions. Il faut savoir s’en réjouir malgré tout !

  • Quand nous regrettons le manque de réactivité et de rapidité de Rennes Métropole pour son développement économique. Nous proposons la mise en place d’une agence pour prospecter et convaincre de nouvelles entreprises à choisir notre territoire. Quelques mois plus tard, le président de Rennes Métropole s’en inspire et lance l’opération «Rennes Métropole accélère».
  • Quand le gouvernement renonce à construire NDDL, nous suggérons le développement de notre aéroport, la mise en place d’une meilleure desserte par le réseau STAR : bus, puis pourquoi pas, par une extension de la ligne b du métro. Quelques mois plus tard, nous apprenons que le président de Rennes Métropole entend améliorer la desserte par le bus, lancer une étude pour prolonger la ligne b vers l’aéroport, et renégocier la DSP de l’aéroport afin de permettre son développement.
  • Quand le choix du site du Centre de congrès est approuvé, nous nous interrogeons sur son accessibilité et sa jauge. À peine inauguré, le président de Rennes Métropole annonce lancer une étude pour la construction d’un équipement pour accueillir des spectacles et des réunions professionnelles de 1 500 à 4 000 participants sur un site bénéficiant d’une bonne accessibilité et d’une capacité importante de parkings.
  • Quand le président de Rennes Métropole présente le budget primitif 2015, le premier du mandat, celui-ci comprend une hausse des taux d’imposition des fiscalités ménage et économique que nous qualifions d’inappropriée, d’inutile et d’injuste. Les budgets des exercices suivants comprendront un gel des taux de la fiscalité ménage.

Ces quatre exemples (et non exhaustifs !) sont très caractéristiques et méritent que nous nous posions la question suivante : et si, finalement, nous avions souvent raison ? La plupart du temps, pour chacune de nos propositions, le président de Rennes Métropole nous répond que nous sommes démagogues, que nous ne comprenons rien, ou que nous ne travaillons pas… Mais finalement, et nous nous en réjouissons, sur de nombreuses questions, il reprend à sa guise nos propositions ! Méfions-nous des contrefaçons. Préférez l’originale à la copie !

rennesmetropoleenmouvement@rennesmetropole.fr